Le courage est une arme
qui ne s’use jamais. (proverbe peul)
Plan du site | Contact
Accueil > Activités > Formation

Formation : le savoir au profit de l’économique

Après sa création en 1992, la Fédération des Paysans du Fouta s’est dotée d’une cellule formation dont la mission est de permettre un meilleur fonctionnement de la structure (groupements, unions, Fédération) base pour l’atteinte de l’objectif premier de la FPFD à savoir l’augmentation du revenu des producteurs.

JPEG - 10.7 ko

Dans ce but, la cellule est organisée autour de quatre grandes activités :

L’alphabétisation des membres qui comporte

  • un volet formation initiale en lecture, écriture et calcul. Pour ce volet, l’ouverture de centres d’alphabétisation est passée de 7 en 1997, année de démarrage du programme, à 84 centres au cours de la campagne 2002 avec une forte implication des femmes (plus de 50% de femmes inscrites par centre ouvert en moyenne).
  • un volet post alphabétisation qui vise à constituer un vivier humain capable de conduire les groupements et unions afin de garantir la pérennisation de la structure. Les thèmes prioritaires de la post alphabétisation sont les itinéraires techniques, la gestion des intrants et les notions de droits et devoirs de l’adhérent.
JPEG - 7.6 ko

La formation technique des producteurs et techniciens

Dans le but d’augmenter la production et de la rendre compétitive face aux produits importés. Sur ces aspects de renforcement de capacités techniques, l’organisation des échanges sur les itinéraires techniques entre les différentes zones travaillant sur la même filière sont privilégiés.

L’appui aux unions et groupements sur les aspects

  • gestion des intrants et de leur paiement différé mis en place par la faîtière ;
  • organisation/fonctionnement des unions et groupements ;
  • organisation de la commercialisation en lien avec les commerçants.

La circulation de l’information au sein de la structure par l’organisation de réunions thématiques et des Assemblées Générales

Dans l’accomplissement de ces activités, la cellule formation est en partenariat avec des services publics du Ministère de l’agriculture (Service de vulgarisation, centre de recherche) et des ONG de formation notamment évoluant dans la région.

Le programme d’alphabétisation se poursuit avec, en décembre 2003, la formation de 11 nouveaux paysans formateurs et de 54 nouveaux paysans alphabétiseurs et en janvier 2004, l’ouverture de 100 centres pour former 1500 nouveaux auditeurs.

D’autre part, la FPFD a travaillé à l’élaboration de son plan stratégique pour les années à venir et appui progressivement les Unions à réfléchir à leur stratégie de développement avec l’élaboration des bilans diagnostiques et du PSD (Plan Stratégique de Développement) des unions et groupements de Timbi-Madina, de Missira et de Donguel sigon.


Programme 2005

  • Visite inter groupement sur les aspects organisationnels et technique de production se poursuivent à l’intérieur des zones de production : janvier – mars 2005.
  • L’appui à l’émergence dans les unions nouvelles en particulier dans la zone de Kouratongo dans la préfecture de Tougué, janvier – février 2005.
  • L’extension du conseil de gestion aux exploitations familiales dans la zone de Dalaba est maintenant effective à partir de janvier 2005.
  • L’animation des modules de formation du programme de profession paysan (PAPP) se poursuit dans les unions de Missira, Timbi Madina et Donghel Sigon : février - mars.
  • 45 centres d’alphabétisation de base sont ouverts et fonctionnels dans la zone d’intervention janvier – février 2005.
  • L’élaboration des centres de consolidation a été faite en début février 2005, 94 centres.
  • Les centres de post-alphabétisation a été ouvert fin mars 2005 . Un minimum de 1000 auditeurs est attendu de ces centres.
  • La FPFD est dans une perspective de redéfinition de son programme d’alphabétisation pour une période de 10 ans.

À propos de ce site