Le courage est une arme
qui ne s’use jamais. (proverbe peul)
Accueil > Nos produits > Riz et maïs dépuis 2010

Le riz et le maïs : la base de l’amimentation

Ces spéculations constituent la base de l’alimentation de la population de la région. Ces deux filières ont été développer dans les zones enclavées du nord de la moyenne Guinée par le projet de renforcement de la sécurité alimentaire des populations des préfectures de Gaoual, Koundara, Mali et la Guinée en général.

Ces deux spéculations renforcent la sécurité alimentaire des populations. Elles sont cultivées essentiellement en saison pluvieuse. Elles bénéficient des arrières effets de la fumure des filières pomme de terre et oignon.

Le riz

La Guinée est un des principaux pays rizicoles d’Afrique avec une production qui varie entre 500 000 et 700 000 tonnes.. Elle est en progression constante depuis la fin des années 80..

La riziculture pluviale de coteaux reste largement prédominante par rapport à la riziculture de bas-fonds qui n’occupe que quelques milliers d’hectares.

Le maïs

Le maïs est l’une des principales céréales cultivées en Guinée. il occupe le 3e rang après le riz et le fonio en termes de superficies cultivées.

Les systèmes de culture les plus courants sont les associations culturales et les cultures pures de maïs autour des cases. Les variétés locales et améliorées de maïs y sont cultivées.

Le maïs est utilisé sous plusieurs formes. Vert, il est consommé grillé ou bouilli. Le grain de maïs transformé en farine donne plusieurs recettes : tô, latyri, bouillie. Le maïs jaune corné ou denté est le plus demandé par les consommateurs.

du maïs
du maïs
un épi de maïs
un épi de maïs
À propos de ce site