Le courage est une arme
qui ne s’use jamais. (proverbe peul)
Plan du site | Contact
Accueil > Actualités > Un partenariat qui dure

Des personnalités de l’AFDI et du Nord pas de Calais en visite à la FPFD

L’AFDI Nord pas de Calais à travers son président et des représentants d’institutions du Nord viennent d’effectuer un séjour de travail dans le fouta djallon du côté des zones couvertes par la FPFD et dans les locaux de cette dernière.

Du 9 au 13 décembre 2008, la fédération des paysans du Foutah djallon a reçu à son siège et dans la partie nord de sa zone d’intervention une forte délégation du nord pas de calais conduite par Mr Jean Marie Tassaert président de L’AFDI Nord Pas de Calais. L’objectif principal de la visite était de poursuivre les échanges entre partenaires du nord de la France et la FPFD et en même temps discuter des possibilités d’échange entre des élus locaux français et guinéens.

Selon les observations des missionnaires on note ceci :

Pour Jean Marie Tassaert président de L’AFDI : " A chaque fois que l’on vienne des préoccupations nouvelles sont notées ; ce sont pour cette mission des problèmes de formation en général ; des problèmes d’insertion des jeunes ; des problèmes d’équipement et de maîtrise d’eau ; ensemble d’éléments indispensables pour un développement durable. Jean Marie de poursuivre : ce n’est pas à L’AFDI de décider des axes de partenariat et les producteurs du Fouta devraient éviter de copier le système français et de chercher des axes autour de l’épargne volontaire de façon à amorcer la mise en place des CUMA vue la nécessité et surtout la déficiance du systhème de mécanisation mis en place. Il a aussi noté le manque d’organisation du marché par rapport aux filières et le manque de formations des jeunes agriculteurs.

Pour Mr Bernard Pruvot, président de la chambre régionale d’agriculture du Nord, il a découvert un projet et un esprit qui met l’homme au centre du projet de partenariat et une réelle volonté d’aller de l’avant. Les préoccupations sont d’ordre humains lié surtout au souci de renouveler les cadres paysans pour une continuité effective de l’oeuvre entamée. Il note malheureusement une sensibilité à l’individualisme par rapport au matériel agricole.

Pour Mr Joël Delaporte et Francis Decourcelles, représentants d’une communauté de Communes ; leurs visites de quelques collectivités de la région leur ont permis de découvrir que le systhème des collectivités en guinée est laissé pour compte et que tout est à reconstruire ; la structuration est mauvaise ; la gestion n’est pas du tout bonne en un mot, les problèmes des collectivités ne sont pas pris en charge. En perspective les visiteurs et les membres de la fédération des paysans du Fouta djallon ont décidé avec des volontés fermes de continuer le partenariat dans le respect des différences et dans le souci de défendre l’agriculture. Les visiteurs ont promis d’être des interlocuteurs particuliers de la FPFD auprès des autres institutions françaises.

Au président de la Fédération, Mr Moussa Para Diallo, d’insister sur la nécessité de former l’équipe technique et les jeunes agriculteurs et surtout il a demandé à L’AFDI d’user du peu de crédibilité qu’elle dispose pour plaider la cause de la FPFD afin de mieux faciliter les déplacements de ses missionnaires vers la France.

La délégation du Nord est rentrée le 13 décembre plus que satisfaite de la richesse des échanges et des découvertes pour certains qui étaient à leur premier séjour en terre guinéenne du Fouta Djallon.

15 décembre 2008

À propos de ce site